C’est à Eauze, dans le Bas-Armagnac, sur des sols sablo-limoneux que 6 ha de notre vignoble sont destinés à l’élaboration d’Armagnac pour des Eaux-de-Vie fines et élégantes.

Nos armagnacs sont issus de raisins blancs, Ugni-Blanc et Bacco.

L’Ugni-Blanc, majoritaire sur le vignoble, révèle des saveurs fruitées comme la poire, la pêche blanche et l’abricot. Tandis que le Bacco, cépage typique de la région, apporte rondeur, structure et équilibre.

La particularité de nos Armagnacs se définit par des degrés d’alcool élevés, une couleur naturelle apportée par le vieillissement en fût de chêne, mais aussi par des arômes fruités et frais. Sans filtration à froid, leur structure et leur équilibre naturel sont conservés.

Si dans les vignes, le savoir-faire de Jean-Claude et les nouvelles pratiques de sa fille font de ces deux viticulteurs un duo complémentaire, dans le chai, c’est Marlène qui sélectionne avec soin les fûts et crée des Eaux-de-Vie pouvant satisfaire un large éventail de palais.

Les Assemblages

Les Millésimes

Nos engagements

Depuis plus de 20 ans, le domaine tend vers une agriculture plus durable en développant la biodiversité de l’exploitation, en limitant les produits phytopharmaceutiques et en appliquant de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement.

Nous ajustons la fertilisation de la vigne seulement en fonction de ses besoins afin de réduire l’impact sur les sols et l’eau.

Des pratiques culturales qui ont été valorisées par la certification Haute Valeur Environnementale en 2019.

Vinification

Le vin  destiné à être distillé est un vin sans soufre.

De ce fait, il est important de récolter le raisin à bonne  maturité :  assez acide pour protéger le vin de l’oxydation et une faible teneur en alcool pour garder intacts les arômes du raisin.

La fermentation alcoolique achevée, seules les lies les plus fines sont préservées afin de contribuer à la bonne conservation du vin jusqu’à la distillation.

Distillation

Au mois de novembre, le vin est transformé en Armagnac, la magie de la distillation opère.

C’est avec un alambic de type Armagnacais que, pendant plusieurs jours, le vin va être distillé afin de concentrer les arômes et atteindre 56 degrés d’alcool.

La distillation est réalisée en continu avec une chauffe au bois, méthode traditionnelle qui veille au bon vieillissement des Armagnacs.

Elevage

La distillation terminée, l’Eau-de-Vie dépourvue de couleur est mise en fût de chêne armagnacais de 400L.

La porosité du bois permet l’infiltration de l’air dans la barrique. L’Armagnac à son contact, extrait plus facilement la couleur du bois et développe au cours de son vieillissement des arômes d’épices, de brioche toastée, de vanille…

Dans le chai, l’humidité et la température constante à 12°C, favorise l’évaporation de l’alcool naturellement, c’est ce que l’on appelle : La part des Anges.

Une fois par an, l’eau-de-vie est sortie de son fût pour procéder à une aération favorisant l’échange avec le bois : les tanins s’assouplissent et le millésime s’homogénéise.

Ce mode d’élevage apporte rondeur et gourmandise à la dégustation de nos Armagnacs.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la Boutique